Une cérémonie du 8 mai en l’honneur de toutes ces femmes martyrs

Une cérémonie du 8 mai en l’honneur de toutes ces femmes martyrs

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur skype
Partager sur whatsapp
Partager sur print
Partager sur email

Une commémoration de l’armistice du 8 mai 1945
qui marque cette année, le 75e anniversaire de la victoire sur le nazisme.

C’est dans la plus stricte intimité, en raison du confinement et tout en respectant les mesures de distanciation, que Marie TONNERRE-DESMET, Maire de Neuville-en-Ferrain, a rendu hommage aux combattants et aux victimes de la seconde guerre mondiale.
En présence de Daniel MASURE, Président de l’Union Nationale des Anciens Combattants, Francis DUCOULOMBIER, porte-drapeau de la section UNC de Neuville-en-Ferrain et Lucien MÜLS, une gerbe a été déposée sur la tombe des résistants Neuvillois et sur le monument aux morts pour la France.

En mai 2019, Lucien MÜLS, auteur du livre « les 9 versets du chant sacré », sur proposition de Jacques DESMET, est venu raconter aux Neuvillois, le parcours de Lucienne, déportée du camp de Ravensbrück et décédée en 2007.

En plus des nombreux témoignages comme celui de Lucienne ou de Lili KELLER-ROSENBERG, pour honorer la mémoire de ces femmes disparues et pour rendre hommage à celles qui ont survécu à l’après-guerre, la rose Résurrection de Ravensbrück, créée par Michel KRILOFF pour l’Amicale des Anciennes déportées de Ravensbrück est devenue le symbole de ces femmes martyrs et a été choisie pour le 30ème anniversaire de la libération du camp.

Aujourd’hui, en ce 8 mai 2020 et en leur mémoire, Marie TONNERRE-DESMET a eu l’honneur de dévoiler ces Roses de Ravensbrück qui fleurissent dorénavant notre monument aux Morts. L’idée de cette plantation est née lors de la rencontre avec Lucien MÜLS. Cette rose, qui change de couleur au fil du temps, symbolise la vie de ces femmes déportées. La voir fleurir, c’est lutter contre l’oubli.

132 000 femmes et enfants ont été déportés dans ce camp.
90 000 y sont morts.

La mémoire de celles et ceux qui ont fait l’histoire de notre pays ne sera jamais oubliée. Continuons à porter haut et fort ce message pour que demain de telles atrocités ne se reproduisent plus.

ÇA PEUT VOUS INTERESSER

Fermer le menu