Historique de la ville

Découvrez l'histoire de Neuville-en-ferrain des origines aux années 1950 au travers de la lecture du livre " Si Noefville nous était contée " réalisé par un collectif de neuvillois.

Faites un clic sur la couverture du livre.
Bonne lecture.

La création potentielle de Neuville en Ferrain remonte à l'an 872 !

Même s'il faut attendre les 12ème et 13ème siècles pour que Neuville se détache de Roncq, d'Halluin et de Tourcoing pour former une nouvelle paroisse, on peut affirmer que le site originel du village se situe à proximité d'une ancienne chaussée romaine. La route du Dronckaert, joignant la région de Lille à celle de Courtrai, et probablement d'une autre qui aurait relié Tournai à Wervicq (l'actuelle rue de Tourcoing). A l'écart de la becque de Neuville, qui inonde fréquemment les terrains avoisinants, se sont établies une ferme seigneuriale et une chapelle en bois. Elles constituent ce qui sera le centre du village. Certains avancent même qu'un château aurait existé, à l'emplacement actuel du presbytère.

Neuville est délimitée par plusieurs ruisseaux : le courant du Clinquet, venant de Tourcoing, sert de séparation avec Roncq ; le courant dit du Riez de Neuville, avec Tourcoing ; la Petite Espierre avec Mouscron. Si les dimensions de la paroisse sont relativement importantes (600 hectares), cela tient à la nature même du sous sol neuvillois. Ce dernier, argileux et par conséquent propice à une forte présence d'eau, favorise un habitat éclaté. Un incontestable charme imprègne le Neuville d'autrefois.

C'est sous la révolution que Neuville acquiert le statut de municipalité. Elle fait désormais partie du canton Nord de Tourcoing et devient l'une des 683 communes du département du Nord.
Le 19ème siècle est marqué par une explosion démographique sans précédent.

L'histoire de Neuville est aussi caractérisée par la traversée des deux grands conflits mondiaux. Durant la guerre 1914-1918, pendant plus de quatre ans, les Neuvillois vont vivre littéralement à l'heure allemande. La proximité de la ligne de front et la priorité accordée au ravitaillement des troupes allemandes créent des conditions de vie très rudes pour les habitants. Neuville sera cependant libérée le 17 octobre 1918 lors de la grande offensive d'octobre novembre qui aboutit à la capitulation allemande.

Puis intervient la seconde guerre mondiale. Durant les années qui suivent, la plupart des Neuvillois adoptent vis-à-vis de l'occupant une attitude de résistance passive. Le village sera libéré une semaine après Paris, le 2 septembre 1944.

Votre ville possède, comme nous l'avons vu, un passé riche en faits historiques. C'est en 1968 que la mairie fut inaugurée et depuis peu, vous pouvez admirer sa nouvelle façade entièrement rénovée.
Située au coeur des Flandres et aux portes de la Belgique, Neuville en Ferrain allie donc les attraits de la campagne aux besoins de la ville. Dans un environnement verdoyant, Neuville vous offre un cadre de vie agréable avec de nombreux services de proximité. 
Forte de son histoire, elle a su préserver les valeurs de tradition tout en allant de l'avant. Ville paisible de 10043 habitants (recensement de 2009), elle possède de nombreux équipements susceptibles de répondre aux besoins de tous. 
La vie de la commune est rythmée par de nombreuses manifestations culturelles ou sportives, des animations régulières et des événements de grande renommée tel que le Festival de la Biographie en septembre.

Hôtel de ville, 1 place Général de Gaulle

59960 Neuville en Ferrain

Téléphone : 03 20 11 67 00 - Fax : 03 20 11 67 22

Vous pouvez imprimer la page en cliquant sur le bouton ci-dessous ou en utilisant la fonction d'impression de votre navigateur (CTRL+P)